Souveraineté financière et web3, naissance en 2009.

Web3: les 3 outils de la souveraineté financière

23 October 2023

Category

Share on:

Le Web3 est le premier outil à rendre possible la souveraineté financière. Nous ne parlons pas uniquement de la souveraineté financière individuelle, au sens d’une vie basée sur la rente et les dividendes.

Nous parlons d’une souveraineté financière non seulement individuelle, mais aussi collective, rendue possible par 3 outils du Web3 : 

  • La blockchain, 
  • Les cryptomonnaies, 
  • La DAO. 

La connaissance de ces technologies est la seule solution pour atteindre la « souveraineté financière ». Nous allons voir pourquoi, sans le Web3, la souveraineté financière n’est qu’un mythe.

La blockchain garantit notre souveraineté financière

Si vous demandez à quelqu’un de vous donner un synonyme du mot « souveraineté », il y a 9 chances sur 10 qu’il choisisse le mot « indépendance ». Ils ont raison, car «souveraineté financière » et « indépendance financière » vont de pair.

Justement, jusqu’en février 2022, les oligarques russes peu versés dans le Web3 pensaient qu’ils étaient libres financièrement. Résultat des courses, les Etats occidentaux ont saisi, en dehors de toute légalité, l’ensemble de leurs biens. 

Moralité : la souveraineté financière se distingue de l’indépendance financière. Si les milliardaires avaient détenu leurs biens sur la blockchain, ils posséderaient toujours leur argent, et donc leur souveraineté financière. 

D’ailleurs, si l’année dernière, le FBI est parvenu à saisir 3.36 milliards de dollars en cryptomonnaies, c’est uniquement parce qu’ils ont perquisitionné la maison de leur propriétaire, et trouvé la clef privée du portefeuille qui les contenait. Autrement, la technologie de la blockchain les protégeait de toute atteinte. 

Sans cette clef privée, aucune saisie n’est possible. Par conséquent, si vous voulez investir dès aujourd’hui dans votre souveraineté financière, autant prendre les bonnes décisions dès le début, en choisissant le bon instrument : la blockchain. 

Les cryptomonnaies ne sont pas une bulle financière

Ce qui caractérise une bulle financière, c’est la volatilité des actifs qui la composent. Les cryptomonnaies sont particulièrement volatiles. Les gains peuvent être immenses, mais les pertes aussi. 

Dès lors, faut-il considérer que les cryptomonnaies ne sont que des outils de spéculation amenés à disparaître ? Non, et il y a une raison à cela : de nombreuses cryptomonnaies sont adossées au Web3, telles que : 

  • Filecoin, 
  • Helium, 
  • The Graph, 
  • Livepeer. 

Par conséquent, leur valeur s’adosse à un élément tangible, indispensable aux programmeurs pour créer des applications décentralisées : les DAO. 

Certes, la valeur des cryptomonnaies peut fluctuer, mais pour nombre d’entre elles, celles-ci ne sont en aucun cas ce que les économistes anglo-saxons appellent des « castles in the air ». C’est-à-dire des montages financiers, ou des sociétés cotées, dont la valeur n’est que le total du nombre de paris aveugles réalisés par des investisseurs malavisés. 

Qu’est-ce que la DAO?

La DAO (organisation autonome décentralisée) est un logiciel informatique qui offre un cadre permettant le recours à des contrats intelligents sur la blockchain. Ces contrats permettent notamment : 

  • De gérer une trésorerie, 
  • De développer des protocoles, 
  • De se passer d’un chargé d’investissement. 

Lorsqu’une DAO est mise en place, elle montre rapidement tout le potentiel du Web3, comme instrument de réappropriation du pouvoir par la société. 

Pourquoi la DAO permet-elle la souveraineté financière de demain ? 

En 1948, Antoine de Saint-Exupéry a, sans le savoir, défini ce qu’est l’esprit d’une DAO : 

“La pierre n’a point d’espoir d’être autre chose qu’une pierre. Mais, de collaborer, elle s’assemble et devient temple.”

Cette phrase résume parfaitement l'événement qui a mis la DAO sur le devant de la scène. En novembre 2021, un groupe d’internautes décide, via le SubReddit r/wallstreetbets, d’acheter un exemplaire original de la Constitution des Etats-Unis.

Cette enchère, organisée par Sotheby’s, va voir la première DAO de 17 437 personnes tentées d’acheter un bien, pour un montant de 40 millions d’ETH. Si la DAO s’est fait battre sur le fil par un hedge fund, il n’en demeure pas moins qu’il a permis à des dizaines de milliers d’anonymes de faire entendre leur voix.

Plus rapide qu’une levée de fonds organisée par une entreprise privée, plus agile et plus démocratique, la DAO a été ce support par lequel de simples « pierres » se sont rassemblées, pour former un « temple ».

Ce qui a été possible hier, dans le monde de l’art, le sera demain dans des forums aussi importants que celui de Davos, dans lequel le citoyen seul n’a aucune voix.

En collaboration avec Web3 Academy

FOLLOW THEMETAECONOMIST ON INSTAGRAM

No active "ca-sidebar-59" sidebar
Recent Post
solar energy and blockchain-themetaeconomist

Solar energy and blockchain to win the ecological challenges

A dive into the future of technological innovations in Milan

Address Poisoning attacks-themetaeconomist

What do you know about Address Poisoning attacks?

ftx refunds customers-themetaeconomist

FTX's collapse, customers to be repaid?

tme tv interview with Laura Rosell -themetaeconomist

TME TV - INTERVIEW WITH LAURA ROSELL

cz binance founder - themetaconomist

Binance founder sentenced to prison on money-laundering violations

1 2 3 63
TheMetaEconomist 2022 - Privacy / Cookies
crossmenu